Skip to main content

Full text of "Opinions sur la necessite de L'enregistrement, au long de la quittance et rapport de l'Assemblee des registrateurs"

See other formats


OPINIONS 

SUR LA NÉCESSITÉ DE 

L'ENREGISTREMENT 

Au long 

DE LA QUITTANCE 

ET 
Rapport de l'Assemblée des 

RÉG1STRATEUR& 

Pu 16 Février 1879 



MAR1EVILLE 

Presses de « L'IMPRIMERIE " Maribvills, 
1879 



Regislrarsof the Proiinef of Qmhçç 

* * 

Kégistrateurs de la Province de Québec 

County or Div. Place where the office w , . 

ui uegistration. ofKegistration is held. iName 0l tne K g tr - 

Comté ou Dit. Lieu où se tient le bu- xt » D 
d'Enregistrement reau d'Enregistrement. m gtr ' 

ArgenUuil Lachute Thomas Barron. 

Aithabaska Arthabaskaville M.J.^A. Poison 

Ba( Jot St. Liboire Jos. C. Bachand 

Jieuuce St. François Je;.u &. jfrouj* 

Beauharnois Beauharnois Jos. Mayer 

Bellechasjtt St. Michel p. Foriruea 

' Berthier Bertiiicr B. L. i eilant 

Bonaventure New-C*rlisle Philippe JLebeJ 

" le. Lie Carletun J. A. V'erik? 

* Brome Knowiton . _ 

' Uiamhly LungueiJ p. Hurteau 

* Champlain Ste, Uei.eviève G. H. iiufrean* 

< Uudïauguay Ste. Martine Ahxia M. (iu-nier 

' tJiicoutrmi Chicouttini Ovide Bus.se & 

" 2e /)ûi. Hebertviiie Uaiixte Hébert 

tvattcook L'oaticook Otis tfhurtletf 

* CompUm C*/ok«h»re SaiiiiteJ Urr 
Veux- Montagnes 8te. Scuiastique LotUiue bu Lias 
1 Dorchtster Ste. HeiKdine J.E. Rouleau 

" 2e Div Pointe Lé vis _ 

1 Drummond Druiiiinoiidville P. N. Doriun et J. Ma^rs 

* Ga*pé Percé j. X. Uvoie 

/ 



2 



" Jiohelaga et 

* Jaccques- Cartier Montréal 
K Huntingdon le D. Laprairie 

(i 2 e. Dlv, Huntingdon 

* Iberville 
6 Ile d'Orléans 
Iles de la Madel 

* Joliette 



Kamouraska 
Ij Assomption 
6 Laval 
U islet 
Lotbinitre 
Maskinongé 
i Négantic 

* 3llssisquoi 

* Montcalm 

x Montmagng 
Montmorency 
Montréal- Ouest 
" Est 

t Napier ville 

* Mclet 

* Ottawa 
Poutiàc 

* PortneUf 

. * Québec 
e Richelieu 
Riehmond 



îberville 
St, Laurent 
: Amhernt 
Joliette 

L'AssoniptfcîJ^I 9P 

Ste. Rose 

St. Jean port Joli 
Ste. Croix 
Ri v ié re du Lon p 
. InVèrneâa 



L. W.Sicotteet 

F. Filiatrault 
Adolphe Beauvsiis 
À ndrew $omerviiie 
M. A. Belette 
B. Peïtier 

Ed .Borne 
dis. G. Beaudoin 

« Henrj Garon 

Barthélémy Rocher 
Adéld. E.* Léonard 
Ars. Michaud 
Jopefh Fiitean 
J.E-. lichette 
Wm.H.Lambly 



B&tfoVd Êi Dîckmson et J. E. Deimxs 



Ste Julienne 
Montmagny 
Château Richer 
Montréal 



Napïervillè s 
Bécancouf ' 
Hull 

Hâve look 
Cap Santé 
Québec 

[ ville] 

Richmond 



i. K. Beaupré 

J. 0. Lépine 

Gabriel -Dick 

Geo.H. Ryland 

L. N\. Diivernay ei 

J. C. A user 

E ! >h rî)i Bouchard 

J. A. Blotidifi 

Wm. Washburn 
< ner 
H. Q. de St. Geor-ea 
C. N. Montiza: 
Jules Cheval];- 

C. P.Cîetrétand 



lù'mouski le Div St. Jérôme de Matane A, E. Guay 



2e Dw 

* R<mville 
Sagutnay et \ 
ijlarlevvix > 

le Div * 
Saguenàij et "j 

2e Dà? > 

* Shzford 



Rimousffi 

Marie ville ' 

St-Etienne 



RaîeSt-JRaul 
'oo 

tend. Piaîîi 



A, E. Gauvreau. 
H.E Poulin 

Chas. Ou Bercer 



Télesphore Fortin 

3Tof». Letrovre 
Daniel Thomas 
J.Stephenâ 
Cv A. Richard**» 



Anne des 

* St Hijarii-the 

Jeun 
£ $t Jkfiurice 
afq 
6 Terfèttonnis 
' Vaudreuil 
6 J ert 
< Wol/e 

* i y*i 

< N.B, 

thé Assuoiatioi 

< N B 

l'Ass^a-ion. 



Ste Anne des Monts AL Dumais 

St Hyacinthe Hor. St Germain 

St. Jean Gnill. A. Marchand 

Trois- Rivières H. Kiernan 

St. J-Bte de iTsIe Verte. ElieMaillonx 



St. Jérôme 
V&uoreuil 

Verohères 

Hain-S ad 
St. François du Lac 



L. G. LaeliMÏne 
F. de Sales Bastien 
Aimé Georïriou 
P.E. Duval 

L.M. Blondm 



Naines mârked wîth this sigfi 



ibrm pa *t ot* 



Les noms .ma- qués de ce si j;ne fon fc partie de 



-«S*-*-» <€3s. •*•- 



OPINIONS 



A 



Jo 



eJ ONATHA 



N fe. 



Il/ 1 



UUI'ELE, Eci\ C. R. 

M, F, P. Eut. Ect. 



Mônsy UJfj 

•Veuillez S. V. P. nous donn&y voire opi- 
nl ni légale èuv (ViiteVpréiâtîoiï des Statuts rela 
eux questions Suivantes 

K\ vofis*.ob.iig^fez infiniment, 
Vus Li'ès-obéissa'nts serviteurs 
' Si-né ). J. C. Auger. (si-né ) F. W. Sieotte 



— — 1ère. Question — — 
Le " Certificat ou la quittance" donnant 
mainlevée totale ou partielle de toute hypotèque, 
doit il être enregistré et ensuite déposé pour par- 
venir à la radiation totale ou partielle des droits 
réels ou hypothécaires auxquels il se rapporte. 

2me. Question. 

Doit il être filé un double ou une copie au- 
thentique des %c Ratifications, de titres " — u Inci- 
tations forcées " — u Vente par Shérif " — ;; Ven- 
tes en banqueroute " ou autres Ventes, ayant 
l'effet de purger les hypothèques entre les raninà 
du Régistrateur, avant que, ce dernier fasse au- 
cune entrée ou mention en marge, ayant l'effet de 
constater l'extinction d'un droit antérieur à telle 
ww Vente, " Ratification de titres.— Décret d'ad- 
judication. 

Ànswers 

To the two Questions Suimiitted by Messrs. 
Auger & Sicotte for the opinion of (lounsel, 

I ani of opinion ttiat to effect a total or par- 
tial cancellation, the neces?*ary documents must 
be registered and also kept of record in the Re- 
gistry office, 

The cancellation of the registration of an 
hypothec is made by the Registrar, on the pro- 
duction : 

I ° Of an authentic Copy of its acquittan- 
te : or, 

2° Of a certificats o£ its discharge: or, 
3° Of aJudgment declaring its nullity, 
extinction or dissolution : or, 



4° 01 a Jngment of Confirmation of ïitte 
a Sale under forced Lie i talion, a Sheritfs Saie v>ï 
an assignee's Sale : or, 

5° Whenin favor of the Crowii, of an v 

order in Concil or a Certilieate of the Laws' 
Offieers : or, 

(i° When Securing a life Rent, of the Cer- 
tificate of deathwith an aliidavit of identification 
On a dernand being niatie l'or the Canceilati- 
on of auy registration & the production for that 
purpose of any of the documents above en u niera* 
ted, the Registrar lias io décida whether the do- 
cument exhibited is legaliy vahd anti sullicieiit 
to autliorize the eaneellalion, lie lus liiereftutî 
the right and in fact it is his duty to exact t lie 
production of alldocunieuls neeessary toestahlish 
the quality and the capacity oi' the persoLs aetmg 
îil the acquittance or certiticate exhibited, siich 
for instance as Procuration*, Transfers, Subroga- 
tions, Donations, Wills, Mariage, Contracte, Jud 
ment of Séparation, etc. or of Suffirent Lxtraet 
from such documents. 

When Satisfied as to the sufïieiency of the 
document produced, tl:j Registrar proceeds to 
fctfect the Caucellation asked for the tormalities 
which he bas to observe are : * 

1 ° To enter the présentation of the docu- 
ment produced, in the Entry-Book : 

2° To irauscribe ail the documents pro- 
duced iu ihe Register, with the exception hère in 
after meulioned : 

3° To deposit and keep on file in his 
Office the documents produced ; 

4° Tocancel the registration by m^ntio- 
ningin the margiu of the registryof the hypothee 



Ihe registration and depo^ft 'qf tlie documents 
produeed ; 

5° To enter Ihe names nf tïio parties, to 
tue dorum-oiis prodncecl ami registeivd,' in the 
aîphabeiiral ImeX : M 

6 e To enter the cancelhUion in fliç Index 
to ininioveables uiider iht» nuuiher ôr ihe lot 
teirasrd. 

When îhe document? necessary to bft#mish 
the au ïnnïty or r ; ght of thé 'parties arting in the 
aeqoittanee or cerlihVai.e hâve neeji aiready_ de- 
posited, it is sufficient to reïer to them, and " the 
Registrar slioubi \he\) make a note, on the ac- 
quittanceor certificate, of the date and number 
of their deposit. When such documents, for Fus: 
tance, Transfers, Subrogations,. Donations, . Wills 
< fc. hâve been registeivd but bave not been de- 
posited on file they «j'houll! be piodueed and dUpo 1 
sited with the arquitanee or certificate, bit 
they need not be agaih transeribed in the R gis- 
ter ; a note however of the date and muni)-; o* of 
the registration shonl.d be made on the decu- 
inents so piodueed and deposited. 



AU:. HOEiïïES 

Ci v i 1 code A rt. 2 1 48 — 2 i 5 i — 2 S 5 2 
2157 — '2161 — 2171. 



2153 



Mjei-iii), 14 Pe. ■ j>;t î Loi i;->. Verbo ; Relation 
des hypothèques, Ne. D page Ii2 

" Pont, 2 Previieges a'.>d ii.voj 
1098— 1100,— Il 02, — IHW 

Boulanger, Radiatiou. iivjï.-.tl; Paire, :'-;o . ■'■ 19 
[page 23] 31 aUMi 



When *i SherifPsSale, an Assighee's s; 
Sale under Forced Lsci talion or a Jifdgmen.t ci 
confirmation ofTitles is jpresrnud for Registra* 
tioJi the Shenff, assignée or IVoinnûtary as the 
case may be, should produce a Duplicata or au 
anthentic second copy U) lemain dep >siled in file 
in the Registray office. Uni il such DnpUcate or 
such anthentic second copy hasb<-< n sodepositedj 
the Registrar should and inust. not cancel tiie 
regisîraticn of the Hypothecs amener to the saie 
rnade by such public «>flieer oroftlVe sale confii- 
med. 

AC1H0RI1IÏS 

25 Vict. [I862]chapleî' 1 1 Bec. 2 and 3 
Civil Code, arts. 2152 — 2155—2 156 and 2157, 
Insolvent act of 1875 sect "ifr 

[Signedj S. C. Wuutelk 

Q. (J. 
I concert in the above opinion. 

[Signedj D. Gihouard 

Q. C, 
Montréal, February lOth. , 1879. 



J. C. âJJagB Soipr, Rjgiatrataur d» la 
division EST de Montréal. 

1ère Question 

Le Kegistrateur Joit-il oui ou, Nu/i exiger en 
même temps que la présentation d'un Testament 
pour enregistrement, la** Déclaration de la date 
du décès du Testateur " qu'il y ait transmission 
d'immeubles ou non. 

Et la clause du leg universel qui s'exprime 
ainsi:** Et quant au i es. du de tous mes biens, 
tant meubles qu'immeubles, je le donne et lègue 
à etc. " ifest-eile pas suffisante pour établir la 
présomption qu'il peut y avoir des immeubles ou 
d^s droits immobiliers de transmis par le dit tes 
tainent- 

— Réponse à là 1ère Question — 
Je ne crois pas que le Regist-ateur soit tenu 
de demander eu même temps que la présenta- 
tion d'uu testament pour enregistrement, la décla- 
ration delà date du décès du testateur qu'il y ait 
transmission d'immeubles ou non. 

Le défaut d'accomplissement de cette forma- 
lité pourra dans certains cas avoir des conséquen- 
ces factieuses pour le légataire, mais le Registra- 
teur n'a rien à y voir. Je considère dans ce cas 
particulier son devoir tout ministériel et il ne 
doit faire que ce qu'on lui demande. 

2éme Question 

La Procuration doit-elle être préalablement 



enréqistréc ou ééfmée avant l'enregistrement' et le 
dépôt, de In quittance on mainlevée d'hypothè- 
que consenti par le mandataire agissant comme 
tel ? 

— Réponse à la?me Question — 

C'est surtout quand il s'agit delà radiation 
d'hypothèques qne le Régistratenr doit se montrer 
sévère. Dans ce cas il a un jugement a porter, 
c'est lui qui pour ainsi dire doit décider de la va- 
lidité, an moins apparente, du titre qui autorise 
la radiation. 

•S'il le juge suffisant il efface l'hypothèque, 
mais s'il se trompe dans son appréciation il peut 
dans certains cas être responsable de son erreur, 
il sera surtout exposé s'il radie une hypothèque 
sans avoir la preuve positive que le véritable cré- 
ancier a consenti à cette radiation. 

L'Art. 2151 énumère les formes que pour- 
raient prendre les quittances, et si la quittance est 
sous seing privé, il exige qu'elle soit attestée par 
deux témoins et qu'elle soit accompagnée d'une 
déposition par écrit, d'un de ces témoins établis- 
sant le paiement des deniers et que la signature 
ait été donnée en sa présence. Ces formalités dé- 
montrent que lf législateur exige que lerégistra. 
teur doit être convaincu delà volonté du créan- 
cier. 

Dans le cas d'une quittance signéepar un 
procureur, le Régistratenr doit pour les mêmes 
raisons exiger que la procuration soit exhibée, et 
comme cette procuration est sa seule justification 
il peut exiger qu'elle soit déposée et comme elle 

Îôrtne pour ainsi dite partie de la quittance qu'el- 
e complète, elle doit cotnme la quittance être 



10 

enregistrée. D'ailleurs l'esprit de loi me paraît 
être : que tous documents présentés au régistra- 
teurtouchant les droits réels" soient enregistrés 
i 2161 ce]. 

3ème Question 

La quittance ou certificat de libération doit- 
il. d'abord être enregistré et ensuite déposé ru 
r * rKan d'Enregistrement qu'il appartient, pour 
foii ? 

\ épouse à 3ème Question — 
I a\ Quittance doit sur présentation être men- 
tionnée à la marge dn l'enrégistiement du droit 
qu'elle éteint [ c c 2152 ]- Elle doit être enregis- 
trée [ ce 21 48 jet elle doit rester déposée au bureau 
[ce 2152]. 

[ Signé ] A. Lacoste, Avocat. 
Montréal 1 7 Octobre, 1 878. 



TRANSLATION 

OPlNiK) 



lu 



J ONATHAN o; G; WrRTF' ' 



Will yoii please givé i 
0\ c>]>i îîioîi on the Statuts interprétation, on the 
following questions and von will oblige. 

Your's very truly 

jbigned] J. C.. Auger 
a L. W. Siootte 

1 st. Question 

Must the certiiirate of Discharge- or the ac- 
qnittance giving a total or partial Discharge of 
evefy Hypothee ne r< gi^tei'ed and than deposited, 
(o ohtain the total or partial cancelling of the 
real rights or Rypotecs to which they refer ? 

2nd. Question. 

Mnst therc l.e filefl a duplîcate or an authen- 
■ py of the Ratification of Titles, Forced J.i- 



citation, Sherifî's sales having the effëct to cancel 
the Hypotecs in the har.d of the Registrarbefore 
that mis last named makes any entry or mention 
in margin, having the effect toprove the radiation 
of an anterior right to such "sales" 'Ratification" 
pf u Tit!es." etc. etc. 



1,2 

RÉPOWKS 

Aux questions soumises par Mess Auger et 
Sio.ot.te pour opinion légale nous répondons : 

PREMIÈREMENT 
Je suis d'opinion que pour opérer une 
radiation partielle ou totale, des documents néces- 
saires doivent être enregistrés et ensuite conser- 
vés de reçois au. bureau d'Enregistrement. 
La Radiation de l'enregistrement d'une hypothè- 
que est faite par le Régistrateur sur la production 

1 ° D'une copie authentique de La quittan- 
ce ou. 

2° D'un Certificat de libération. 

3° D'un Jugement déclarant sa nullité, 
extinction ou dissolution ou. 

4 e D'un jugement de Ratification de 
Titre, Vente par licitation forcée, Vente parle 
Shérif ou Syndic, ou 

5 c Quand en faveur de la couronne, d'un 
ordre e;n conseil ou d'un Certificat des Officiers 
de loi, de la Couronne ou. 

6° Quand assurant une pension viagère, 
d'un Certificat de décès, avec un affidavit d'Iden- 
tification. 

Sur demande faite pour la radiation d'au- 
cun enregistrement et pour la production à cet 
effet d'aucun des documents ci-dessus mentionne. 
Le Régistrateur doit décider si le document pré 
sente est légalement valide et suffisant pour per- 
mettre la radiation. Il a ainsi le droit et de fait 
c'est son devoir d'exiger tous les documents né- 
cessaires pou)- établir la qualité et la capacité des 
personnes comparantes à la quittance ou certifi- 
cat produit: tel que, Procurations, Transports, 
Subrogations, Donations, Testaments, Contrat 



13 



de Mariage, Jugement en Séparation etc. etc.. on 
des extraits suffisants de tels •documents. 

Quand satisfait de la suffisance des docu- 
ments produits, le Régistrateur, procède à opérer 
la Radiation demandée, et les formalité» suivantes 
doivent être observées. 

1° D'entrer au livre de présentation le 
document présenté : 

• 2° De transcrire tous les documents pro- 
duits dans le Registre, à l'exception ci-après men- 
tionnée. 

3° De déposer et garder de recors, dans 
son bureau, les documents produits. 

4 ° De radier l'enregistrement, en menti- 
onnant à la marge du Registre où est enregistré 
l'Hypothèque, le dépôt des documents produits. 

5° D'entrer les noms des parties aux do- 
cuments produits et enregistrés à l'index : 

6° D'entrer la radiation à l'index aux 
Immeubles sous le numéro du lot libéré. 

Quand les documents nécessaires établissant 
l'autorité ou le droit des parties comparantes à la 
quittance ou certificat, ont déjà été déposés il est 
suffisant d'en faire mention, et le régistrateur 
doit alors faire un mémorandum sur la quittance 
ou certificat de la date et numéro de leur dépôt : 
Quand tels documents, savoir : Tiansporl, subro- 
gation, etc., etc. ont été enregistrés, mais n'ont pas 
été déposés de recors, ils doivent être produits et 
déposés avec la quittance ou certificat, mais il 
n'est pas nécessaire de les transcrire de nouveau 
dans le Registre, un mémoire de la date et numé- 
ro d'Enregistrement doit être fait sur les docu- 
ments, aussi produits et déposés : 



14 
AUTOBITES 

Code Civil arc 2148— 2151 — 2152 — 2153 
— 2157 — 2161 «12171. 

Merlin 14 Répertoire u Verbo" Radiation 
des Hypothèques No. 9 page 62: 

Pont 2 Privilèges et Hypothèques Nos, 
1098— 1IUQ — 1102 et 1103. 

Bouiangnr, Radiations hypothécaires Nos, 
3 — 19 -[page 23] 31 et 32. • 

DEUXIÈMEMENT 
Quand une vente du Shérif, Syndic, Vente par 
lici talion forcée, Jugement de Rat lïcation de 
Titre t-bt présenté p< ur enregistrement, le Shérif, 
Syndic ou l'rotonotaire, suivant l^ cas, doit pro* 
duire un Double ou une seconde copie authenti- 
que pour deiiièurer déposé de recors dans le Bu- 
reau du Regismtteur. Jusqu'à ce que ce double 
ou seconde copie autheiitipue ait. été déposé, le 
Registrateur ne devra et ne doit pas radier l'en- 
registienionl des Hypothèques antérieurs à la 
vente faite par tel oihcier public ou à la vente 
ratifiée. 

AUTHORITES 

25 Vict. [1862* chapitre 11 S^c. 2 et 3 
Code Civile arts. ^152 — 2155 — 2156 et 2157, 

■Acte de faillite 1875 seet 76- 

[ Sigtiéj S. C. Wuktklk 

Je concours dans l'opinion ci-dessus 

[Signe ' D. Girouard 

C, IV. 
Montréal* Février 10 , 1879. 



13 

TO 

J> C. ÀUGER, Es^uire, Registrar ici 
Montréal EÂST division. 

— — Ht. Question. 

llust the Registrar, Yes'ôr 110 at the tune of the 

S'esentation ofa Will tobe registered, require the 
eelaration of the date of the Testateurs decease 
whether there is transmission of reàl estate or not 
Ànd is not the clause of the universaf legaey 
wh : ch is thnse\pressed"and as to the reinainderof 
ail my property real and personnal Igive and be- 
queath to N " sufïieient toestabiishjthe presumpti- 
oh that there are imino-veables or immoveable 
rights tpansmitted by the said will ? 

Answer to the first question 

T do notthink that the registar is bound to 
require a t the same time as the présentation of 
a will for registratiôh, the déclaration of the date 
of the testator's death whether there is transmis- 
sion of immovebles or not 

The want of accomplishing tMs formality, 
fnight in c rtain case be attended with fatal 
conséquences for the legate, but I beleive that the 
registrar woulo* not be aiîeeted by it. I consider 
that his duty in this particular case is altogether 
ministerial and that lie should do nothing but 
What is asked of h; m 

— — Second Question 

Must the Power of attorney be first registered 
ôr filed before the registraliou and the deposit of 
the acquittance or mainlevée of IIypoth.ee favo- 
red by the mandatory acting as such? 



16 



— — Answer to the second Question — — . 

It is especially when there is a question of 
cancellation that thn registrar must he strict. In 
thiscase he has a judgment togive. If is he, who 
must décide wheîher the title which authori|es 
the cancellation lnsan apparent validity or nô|. 
If he judgos it s.ufïicient, he cancells the hy- 
pothec, but if he is mistaken in his appréciation 
he may be made responsible, in certain cases of 
hi« error. he will be especially exposedifhe can- 
cellg fa mortgagewithout having positive proofs 
that the real creditor has 'onsentei to that can- 
cellation. The article 2151. C C. enumerates the 
forms bv which the acquittance might be 
made and if the acquittance is unrler priva te 
signafinrc, he requires that it should be attested 
by two witnesse» and that it should beaccômpa- 
nied by a written déposition of one of the witnes- 
ses establishing the pqyment of the money a»d 
that the signature be given in his présence. 
Th^se forma lî-fei es show that the Legislator exacts 
that the Registrar must be convinced of the cré- 
ditons will. 

In the case of an acquittance signed by an at- 
torney, the Registrar must, for the same reason, 
require that the power of the attorney beexhibited 
and as that power of the attorney is Lis sole justifi- 
cation, he can require that it should by filled and 
as it forms, in eommon sort, part of the acquit- 
tance, that it finishes h, it sboud, like the acquit- 
lance bn registered. Besides themind of the law 
appears to me to be : that ail the documents pre- 
seiïted to the Registrar coneerning reàl rights 
should and 'must be registered f 21 61 G C. ]. 



- — -*3rd. Question ■ 

Must the acquittance or certificat** of libération 
befirst registered and then deposited in the R^gis- 
tration oâice to which it beiongs for cancellation. 
— Answer to the 3rd. Question — 
The acquittance must, on présentation, be men- 
tionned at the margin of the registered right that 
it eaucells [0 C 2152 J must be registered [C. G. 
2148jlj;and mustgbe kept of record in the office. 
CC. C. 2152;]. 

( Signed ) A. Lacoste, Advocate. 

Montréal 17 Octobre 1878. 



ASSEMBLÉE DU 26 FÉVRIER 1879 

A une assemblée des Régistrateurs de la Pro- 
vince de Québec, tenu* en la Cité de Montréal, 
au Bureau d'Knrégistrement de la Division Est 
de Montréal, Mercredi, le 26 Février, 1879. à 10 
lus. A. M. conformément à l'avis spécial donné à 
chaque Régistrateur de cette Province et adressé 
à chacun d'eux parja malle, daté à Marieviile» 
le 20 Février courant sous le seing de H. K. Pou- 
lin, Ecr. Scr. Tr. de l'association des Régistra- 
teurs de la Province de Québec, dans le but spé- 
cial dej) rendre en considération le nouveau tarif 
des Re*>istrateurs promulgué par Son Honneur 
le Lieutenant Gouverneur en conseil, devant 
prendre force le 10 Mars prochain, et d'adopter 
toutes résolutions tendant à en rendre l'application 
et l'interprétation uniformes par toute la Province 

SONT PRESENTS: 

Horace St. Germain, Ecr., Régistrateur du Comté 
de St. Hyacinthe. 



18 

C N. Montizambert, Ecr Rgtr. de la Division 
de Québec, représenté par Chs. Trudel, Ecr. 
son député. 
A. E Léonard, Ecr. Rgtr. du G» de Laval 
Chs. G. Beaudoiu,Ecr Rgtr- du Co de Joliette 
Jos. Mayers Ecr Rgtr du Cq de Beauharnois 
G A. Marchand, Ecr. Rgtr, du Go, de St. Jean 
0. N- Dorion, Ecr. Rgtr duCo.de Drummond 
Jos- Lefebvre, Ecr. Rgtr. du Co. de Sheffcrd 
P. E. Hurleau, Rgtr. du Co. de Chambly 
Thos. Rarron, Ecr. Rgtr- d'il Co- d'Argenteuil 
Ë. S. Orr, Ecr. Rgtr. du Go- de Gompton 
A. M. Gagnier, Ecr. Rgtr. du Code Chateauguay 
H Q de St Georges, Ecr Rgtr du Co de Portneuf 

représenté par G A de St-Geôrges 
<J O Stevens, Ecr Rgtr du Co de Soulanges 
LW Sieotte Ecr ) Régistrafceurs pour les Com- 
F Filiatrault Ecr j tés d'Hochelaga & Jcs-Cartier 
J C Auger Ecr Rgtr de la division de Montréal 

«Mi j 
Aimé Ge.offrion. Ecr Rgtr du C<> de Verehères 
W Washhmn, Ecr Rgtrdii Co d'Ottawa, repré- 
senté par C N Ardouin Ecr son député 
Jules Chevalier. Err Rgtr du Co de Richelieu 
Ls G Larhaîne. ErrRglr du Gode Terrebouae 
B E Pellant, Ecr 'R^tr du Co de Berthier 
M A Bess* tte. Ecr Rgtr du Co d'tberville 
HE Poulin, Ecr Rgtr du Code Rouville 

R Si .-Germain, Ecr Rgtr du Comté de Ri -Hya- 
cinthe, est a,ppel$> à présider l'assemblée et H. E. 
Poulin Ecr du Comté de Rouville, à agir comme 
Secrétaire. 

Le président ayant appelé rassemblée à Tordre 
expose brièvement le sujet de cette assemblée, tel 
que dit au préambule. 



19. 



Le nouveau Tarif est discuté et interprété arti- 
cle par article, et entre autres les résolutions sui- 
vantes sont adoptées : 

Qu'il soit apposé, dans !<? livre, tenu à cet effet 
un timbre de 5 cts par chaque recherche faite. 
Et apposé sur le certificat lorsque ce dernier est 
demandé, et non dans le livre. 

Qu'il sera du devoir du Régistrateur d'a^ooser 
tfn timbre semblable à celui reqiwssur tout docu- 
ment original présenté ou déposé à son Bureau 
pour enregistrement ou dépôt, sur chaque copie 
de tel document, même sur les secondes copies 
des contrats du Shérif &c. ou aucun Double d'i- 
ceux : voir 31 Vict ch. 2 Sec, 8 et autres et amen- 
dements. 

Qu'aucun Bordereau ou sommaire ne soit ac- 
cepté par le Régistrateur â moins qu'il ne soit 
strictement revêtu de la formalité légale et non 
pas sous forme d' " Avis" ou u déclaration " 
énonçant le . u Numéro officiel " ou des faits 
étrangers au document présenté avec tel Som- 
maire. 

Qu'aucun il papier ou écrit annexé " ne goit 
reçu par le Régistrateur comme u annexe " qu'à 
condition qu'il soit delà nature du document 
principal anquel il est attaché, et présenté pour 
enregistrement et à moins qu'il ne soit fait men- 
tion spéciale dans tel document que tel u papier 
ou écrit annexé " a été signé et parapha ne varie* 
tur ou qu'il ne soit un appendice, cédule ou autre 
document découlant du dit document principal., 
comme en étant le complément. 

Que tel " papier ou écrit annexé " ne pourra 
jamais être interprété comme étant un " avis " 
ou.* 4 déclaration " tels que requis g^r las article* 



20 

C. G. 2026—2034-2085- -2098—2 106—21 16— 2150 
—2121— 2125-2127—2131— 2133— 2168— 21 72 ou 
autres, donnant effet hypothécaire, ou créant ou 
assurant un Droit quelconque comme héritier 
légataire ou douarie, ou y renonçant. 

Que tel '-papier ou écrit annexé " ne peut 
être reçu par le Régistrateur s'il n'est revêtu de 
la signature qui lui donnera l'authenticité requi- 
se par la loi. 

Que tel ;, papier ou écrit annexé " ne pourra 
être revêtu du certificat d'enregistrement, vu qu'il 
n'y a que le document principal auquel il est 
annexe, qui portera le Numéro d'enregistrement 
requis par la loi. 

Qu'aucune radiation ne peut être faite par le 
Régistrateur suivant la loi, à moins que 1 ° la 
quittance ou certificat de libération qui i'autoriae 
spécialement à donner mainlevée partielle ou 
totale de telle hypothèque à laquelle il réfère spé- 
cialement, n'ait été ou ne soit préalablement en- 
registrée, boit par Inscription ou par Transcription 
conformément aux articles 2132 et 2136 du code 
civil du Bas Canada, et 2° que telle quittance 
ou une copie, ou double d'icelle ne soit ensuite 
déposée de recors dans le Bureau d'Enregistre- 
ment auquel elle appartiendra pour radiation et 
comme pièces justificatives de telle radiation. 

Qu'au cas où le nouveau Tarif serait rapp< lé 
et ne viendrait p»as en force, le Secrétaire Tréso- 
rier de l'association convoquera le plus tôt possi- 
sible le comité d'Interprétation nommé à Québec le 
7 Août dernier pour rendre uniformes l'interpré 
tation et l'application du Tarif actuel, et telle 
interprétation «era imprimée et publiée au lieu 
de celles du nouveau Tarif. 



21 



Que les présentes résolutions soient imprimées 
dans les deiiï langues avec le texte du Tarif pour 
la gouverne des membres de la dite association. 

Qu'un certain nombre de copies soient allouées 
à chacun des membres de la présente association, 
et que le reste soit déposé entre les mains de Mr 
le Secrétaire Trésorier pour être par lui vendu 
pour le profit et avantage de la dite association. 

Qu'il en soit de même des opinion» légales don- 
nées à Me&s Auger et Sicotte à leur demande 
spéciale pour le proftt et avantage de la dite asso- 
ciation ; lesquelles seront également imprimées, 
distribuées et vendues en même temps que les di- 
tes résolutions,' ptmr le même but. 

Que sur, et à même les fonds des deniers accu, 
mules, Mr le Secrétaire-Trésorier soit autorisé à 
solder au plus tôt possible les honoraires des juris- 
consultes qui ont donné leur opinion sur plusieurs 
questions importantes, relativement à l'interpréta- 
tion de la loi réglant les devoirs des Registrateurs. 

Et la séance se lève. 



Montréal 26 Février, 1879 

1 m T A in 



TRADUOTIOS 



— . o- 



U 



_ 



TRANSLATION 

^J Q_ 

At a meeting of the Regïstrars for the Provin- 
ce of Québec held in Montréal at the Registrar's 
office of Montreal-Est, wednesday the 26th. of the 
month of February 1879- at U) A -M * in coformi* 



53 

t.y wiîh a spécial notice given to each Registrar of 
ihis Province, by mail, dated Marie"vil!e20rh. Feb. 
«rtjjgtàr the signature of H. E. Poulin Esq. Scr. Tr. 
»f the association of the Registrars for the Pro- 
vince of Québec for the spécial purpose of taking 
into considération the ne \y Tarif which is tô be 
enforced by law on the lÔth of marc h next : and 
to ado}3t resohitious in order to hâve au uniform 
iivtefpretion audapplication of said Tanff in ail 
the Province 

ARE PRESENT 

Horace St. Germain, Esq Registrar of the County 

of St Hyacinthe 
C N Montizambert, Esq Rgtr of the division of 

Queoec, represented by Ghs Trudel Esq his 

deputy 
À E Léonard, Esq Rgtr of the County of Laval 
Ghs G Beaudoin, Esq Rgtr of the Go ofJoliette 
Jos Mayers, Ksq Hgtr of the Go of Beauharnois 
G A Marchand. Esq Rgtr oftheCo ofSt John 
G N Dorion, Esq Rgtr of the Go of Drutnmond 
Jos Lefebvre, Esq Hgtr of the Co of Shefford 
P E Hurteao, Rgtr of the Co ofChambly 
Thos Barron Esq Rgtr of the Co of Argenteuii 
E S Orr Esq Rgtr of thecoof Compton 
A M Gagnier Esq Rgtr of the Co of Chateauguay 
HQ de St. Georges Esq Rgtr of the Coof Portneuf 

represenied by G A de St Georges his deputy 
J O Stevens, Esq Rgtr of the Co ofSoù langes 
L W Sicotte Esq ) Registrars for the Counties of 
F Eihatrault Esq ) Hochelaga and Jcqs-Cartier 
J C Auger, Esq Rgtr of the division of Montréal 

Eit 



n 



Aimé Geoffrion, Esq Rgtr of the Co of Verchères 
William Washburn, Esq Rgtr of the Co »>f Ottawa 
represented by G N Ardouin Esq h»s deputy 
Jules Chevalier, Esq Rgtrof the Co of Richelieu 
Ls G F achaîne. Esq Rgtrof the Co ofTerrebonne 
B É Pellain, Esq Rgtr ef the Co of B^rthier 
M A Bessette, Esq Rgtr of the Co of Iberville 
H E Poulin, Esq Rgtr of the Co of Rouville 

H St Germain, Esq Rgtr of ihe Connty of St 
Hyacinthe, is called to préside over the îîi*eting 
and H E.Poulin, Esq Rgtrof the County of Rou- 
ville to -art as Sécréta ry. 

'1 he président having called the meeting to or- 
der, exposedthe object of the meeting wbich is 
givon at the commencement of this preamble. 

The new Tarif is discussed and interpreted arti- 
cle by article and amongst others, the following 
resolution» were adopted. 

That there should be affixed in the book, kept 
for thatpurpose a five cents stàmp foreach search 
made, and wnen a certificate is asked, to be affix- 
ed on the said certificate instead of the book. 

That it will be the duty of the Registrar to 
«ifPixa similar*stamp to the onerequired on évery 
original document presented or deposited in his 
office for regJstration ordepoçiU, on each copy 
of such n -document, even on the second copy of 
SherifFssale&e or duplicata :See3t \ ict ch2Sec 
8 and othersand amendments. 

That no mémorial be accepted by the Registrar 
nnbss it should hâve ail the légal forma litï es and 
notiu«id*? by way of C; notice " or " Déclaration " 
giving^an officiai number o«- stiay facts to the do- 
cumentpresented with such mémorial. 



Z4 



That uo fck paper or annexée! writing" accep- 
tée by the Registrar as \\ annexed " except it be of 
the nature of the principal document to which 
itisaffixed and presencéd forregistration, and 
unless that spécial mention be made in such docu- 
ments that such " paper or annexed W^iû^* lias 
been signed and p&raphrased, ne varietur, or that 
il be an appendice, cedule or other document 
fermuig paitot the said principal document, as 
bemgits comblement. 

That such •* paper or annexed writing "eould ne 
ver beaccepted as being a "notice or déclaration" 
as that required by the C C article Nos 2026-2034 
2085 —2098—2 1 06—2 1 1 6 —2 1 20—2 1 2 1—2125—21 
27—2131— 2133— 2168— 2172 or others giving hy- 
pothecary effect, or creating or assumi ng a right 
whatever as legatee or dowager, or renouucing to 
it. 

That such" paper or annexed writing "canne- 
ver be received by the registrar if it does not 
contain the signature which gives it the authen- 
ticity required by law. 

That such u paper or annexed writing * cannot 
be endorsed with the certificate of Registration 
considering mat there is but the principal docu- 
ment, to which it is affixed, that will bear the 
number of Registration required by law. 

That nocanceilation must be made by the re 
gistrar accordmg to law, unless I ° That the ac. 
quittance or certificate of discharge which espe. 
cially authorize to give such partial or total dis- 
charge [ mainlevée J of such mortgage to which 
it refers especially, bas been or is first registered 
either by registration af lenght or by mémorial, 
accordmg to articles 2131— 2132 et 21*6 G. C. of 



Lo'wer Canada and 2 ° That such acquittances or 
a true copy or Duplicate of them be then deposi- 
ted of record in the registry office to which it be- 
longsforcancellation and as a justificative proof of 
such cancellation. 

That, in case the newTariffbe recalledand not 
be enforced by law, the secretary of the association 
will call as soon as possible the committee of " In- 
terprétation " namcd at Québec the Tth of Augus t 
last to make uniform interprétation and applicati- 
on of theexistingTariffand that such interprétati- 
on be printed and published instead of the new 
TaritT. 

That the présent resolutions be printed in both 
lançuages with the text of theTariff for the gui- 
dance of the members of the said association. 

That a certain number of said copies be allowed 
to each of the members of Ihe présent association 
and that the remainder be deposited with the se- 
cretary, to be by him sold for the profit and advan- 
tage of the association. 

That the same thing be done with the Légal 
opinions given to Messrs. Auger and Sicotte at 
their spécial request for the benefltand advantage 
of the association. 

That in and out of the funds in hands with the 
Treasurer, the bills of the lawyers for such opini- 
ons be paid as soon as possible and authority ïs 
hereby given to the Treasurer, to pay such bills 
which were made for the benefit of the association 
inhaving many and important questions decided 
relating to the interprétation and the law concer- 
ning the duties of the Registrar. 

And the meeting adjorned, 

Montréal, Februarv 26th. 1878. . 



RAPPORT 

DU COMITÉ D'INTEKPRÉTATION TBSft/ A 
MONTRÉAL le 26 Mars 1^79 

TARIF DES TIMBRES A ETRE APPOSES 

1er, Sur chaque testament, contrat de Mariage ou cts. 
Donation. .. .. 30 

2ètne. Sûr chaque acte ou titre eîfeetuant ou prou- 
Tant la vente ou l'échange d'un immeuble, ou 
l'Hypothèque sur un immeuble, quand le prix ou la 
somme est de plus de $ 400 ....... . 30 

3ème, Sur chaque autre acte ou Titre 15 

4ème. Sur chaque recnerche avec ou sans certificat. 0à 

TARIF D'HONORAIRES. 

* 

1 Pour toutes recherches dans les livres'ou docu- 
ments dans le Bureau d'enregistrement, des nom des 
parties qui, dans les dix années précédentes, ont été 
les propriétaires de l'immeuble en question, et de l'au- 
teur immédiat de la partie qui a possédé l'immeuble 
au commencement de ces dix années par chaque tel 
propriétaire trouvé, vingt centins 2V 

2 Pour toute» recherches des hypothèques inscri- 
tes dans les livres du Régistrateur contre tout tel pro- 
priétaire, vingt centins par propriétaire , . 20 

Il ne sera exigé d'honoraire que pour une seule re- 
cherche à l'égard de chaque propriétaire, quelque 
soit le nombre de lots mentionnés dans ia demande 
d'un certificat au Régistrateur, et bien qu'il soit cons- 
taté que la môme personne ou la même partie soit ou 
ait été propriétaire df. plusieurs de ces lots. 

3 Pour chaque hypothèque mentionnée dans le 
certificat comme enregistré, quarente centins ........ 40 

Si la radiation n'a pas été opérée par V Enrêgist-e- 



il 

mené de ta quittance, jugements etc. et dt leut r dévot, 
V hypothèque devra apparaître au certificat ainsi oue 
1 * Enregistrement de ta quittance^ jugement âc* 

4 Four chaque renouvellement d'enregistrement 
d'hypothèque mentionné dans le certificat quinze c /*- 

tins .....*.... ». là 

5 Pour chaque paiement d'hypothèque, ou paiement 
partiel, mentionné dans le certificat* quinze contint* . 15 

6 Pour le certificat suivant la fermule B, 
cinquante centins sans égard au nombre de mots y con- 
tenus ou an nombre d'immeubles mentionnés dans la 
demande de tel certifleat au Régistrateur. 50 

Ce certificat devra se rapporter à lous les immeubles 
mentionnés dans la demande» 

II doit y avoir qu'un seul certificat quelque soit le 
nombre des propriétaires » 

7 Pour chaque tel certificat, par lequel il est consta- 
té qu'aucune hypothèque n'est enregistrée, une piastre 1 00 

8 Lorsque le Régistrateur, ne pouvant constater par 
les livre? et documents dans son bureau quels étaient 
les propriétaires de l'immeuble durant les dix ann*e§ 
précédente», ou quel était l'auteur de la personne qui 
en était propriétaire au commencement des dix années 
susdites , est obligé de se déplacer pour s'assurer des 
noms de ces propriétaires, il aura droit à ses frais de 
route au taux de t dix centins par mille de distance né- 
cessairement parcourue par, lui, pour alier et revenir 10 

Diîfc centins pour aller et dix centins pour revenir. 

9 8i la distance, depuis ïe burean d'enregistrement 
excède quinze milles, et que le Régistrateur soit né- 
cessairement absent du bureau plus d'un jo-ir, 
il aura droit, en sus des frais de route { Xileaye, ] à 
deux piastres et cinquante centins } pour le second jour 
mais rien ne lui sera nlloué pour tout jour subséquent 2 50 

Le Régistrateur n'aura droit à aucun frais de voyage 
comme susdit, lorsque la partie, qui demande le certi- 
ficat voudra, à ses propres irais, le transporte sur les - 
lieux, ou lorsque les tetnoins[voulus* seront amenés au 
bureau d'enregistrement et donneront les renseigne- 
ments requis par la loi , 

Un jour étant de 9 hs À. M. à 3 hs P. M, c-à-dite 
six heure* de marche pour un jour. 



ÎO Pour rédiger tout afr]davit"suivant la formule C, 
annexée au dit36me chapitre, et pour assermenter tout 
témoin, soit au bureau d'enregistrement ou ailleurs, 
cinquante centins 50 

Les même* honoraires qui sont allouée par la secti- 
on 105, du chapitre 37tsnsdit,;savoir : 

11. Pour déposer, entrer et enregistrer chaque n 
sommaire, cinquante centins. 50 

12. Pour enregistrer au long chaque titre, transport, 
testament ou document, cinquante centins 50 

13 Pour chaque certificat, ou copie, ou autres écri- 
tures requises du régistrateur, cinquante centins 50 

Les nwts " autres écritures "doivent s 9 entendre pour 
chaque mention faite d la marge Id'une quittance ou 
transport, etc etc : ou toute attestation revêtue de la 
signature du Régistrateur et les mots, V chaque cer- 
tificat" comprend celui qui doit être mis sur chaque 
acte enregistré aussi bien que tout\autre certificat^, de- 
mandé» 

14 Si les mots contenus dans aucun des documente 
mentionnés dans les trois articles précédents excè- 
dent quatre cents, alors il sera payé au taux de dix 
centins additionnels pour chaque cent mots en sus des 
premiers quatre cents mots 10 

Chaque fraction additionnelle en sus des derniers 
100 mots, doit compter pour 100 mots : 

15 Pour chaque recherche dans le bureau d'enre- 
gistrement, si les noms des parties au titre ou à l'acte 
dont on entend faire la recherche sont donnés, vingt 
centins 20 

. 16 Pour chaque recherche dans le bureau d'enregis- 
trement, si les noms des parties au titre ou à l'acte 
dont on entend faire la recherche ne «ont pas donnés 
quarante centins 40 

Si le cadastre est en force, les noms n'étant pas 
donnés le Régistrateur appliquera cet article pour 
chaque recherche. 

17. Pour les rentrées de la décharge et extinction 
des hypothèques effectués par l'enregistrement d'iwe 
vente par le shérif, [décret], vente ou banqueroute, 
jugements de ratification de titre, ou adjudication judi- 
ciaire par licitation forcée, faites à la marge du registre 



29 ] 

i 

en regard de l'entrée des hypothèques éteintes, con- 
formément aux dispositions des sections 2 et 3 de l'acte 
proviendrai 25 Vie, Cap. 11, et s'il a pas plus de 6 en- 
trées à faire 40 

et s'il y en a plus de 6 80 

toutes les recherches nécesaires y compris dans cha- 
que cas. 

18 Pour un certificat d'enregistrement de tout acte 
de vente par shérif, [décret], vente en banqueroute, 
jngement de ratification de titre, ou adjudication judi- 
ciaire par Hcitation forcée, et de la décharge et extinc- 
tion des hypothèques effectuées par l'enregistrement 
de tel acte de vente par shérif, [décret!, vente en ban- 
queroute, jugement de ratification de titre, ou adjudi- 
cation judiciaire par licitation forcée 50 

sans égard au nombre des mots dans tout tel certificat. 

19 Pour recevoir les adresses des créanciers en ver- 
tu de l'acte 41 Vit. Ch„ 15 1 00 

50 cts. seront remis au shérif lors de la demande des 
adresses . 

J3. St. GFRMA1N, 

Psd.A. R. P. Q. ( 
[Résidence] St. Hyacinthe. I 

H. E. POUL1N, 
Sctr.-Tr. A. R. P. Q. \ 
[Résidence] Marieville. 



TRADUCTION 
TRANSLATIOÏÏ 

RETURfl 

F THE COM1TY OF INTERPRETATION HELD IN 
MONTRÉAL, March 26th 1879 

TARIF 0ESTAMP3 TO BE AFFIXED 

cts. 

1 On every Will, mariage contrait or Donation. . . 30 

2 On eyery act, or title effecting, or proving the sa- 
'or exchnnge of an immovabJe, or mortgage on im 

i oyable, when the priée or num is more than $ 400... 30 

3 On every other act or titîe 15 

4 On every search with or without certiflcate 05 

; TARIF OF FEES. 

1 For ail searches in the Books or Documents iu 
e Registray Office, for the parties who, with in the 

rovious ten years, hâve been the owners of the pro- 
erty in question, and the immédiate auteur of the 
arty who owned the property at the commencement 
f ihose ten years, for each such owner found, twenty 
its ' 20 

2 For ail searches for hypothecs entored in the 
>jooks ofthe Registrar, against any suchownèr, twen- 

rx-îits per owner 2$ 

' Only one sea:*ch shall be chargeable in respect of 
ach owner, whatever may be the number of lots men- 
oned in the Registrar for certificats, and although the 



31 

pr.me person or party, may be found to be or to hâve 
I èen owner of Rêverai ofthe lots. 

3 For each hypothec mentioned in the certifîcate as 
rcgistered, /< rty cents 

]f the cafice- lotion has nvt been rnade by the régis- 
Iration of the acquittai ce, Jugdmenï &c de and of 
their depvsit, the mortgagemust appear in the certifi- 
cat e as ivell as the registrativn of the acquittance, 
Jvgdwent âc. 

4 For each registration of hypothec mentioned in the 
certificate as renewed^/iteeTi cents. .... 

5 For each décharge or paitial discharge of hypo- 
thec mentioned in the certifîcate, fijieen cents ....... 

6 For the certifîcate in the Foi ni B, Jif'ty cents, 
whatevermay be the number of words coniamed in it. 
or the nnirtber of properti.es mentioned in the applica- 
tion made to the registrar for such certificate 

Tins certificate phall relate to ail the properties 
mentioned in the application. 

There wust be but one certificate without regard to 
the nurnher ofprt-piiet* rs. 

7 For each preh cert.fic&te, when no hypothec is 
certified a* registered, one dollar \ ]t 

•8 When the Regietrar, being unabJe to oaeertain 
from the bocks and documents in his office who were 
the owners ofthe property during the privions ten years 
or who-was the auteur of the party who was owner at ( 
the commence ment of those ten years. has totravel to \ 
assertain the naines of those cwners, heshall be enti- 
tled to mileape at the rste often cents iper miJe ofthe , 
distance neeessarily travelledby him, goingd?reterning 

Ten cents to go and ten 'cents to ce me. 

9 If the distance frem the Registrar be neeessarily 
required to be absent from the office on more thanone 
day, be ehàll be entitled, in addition tofhe mileage,to 
any allowance for any subséquent day . . 2 

The Registrar shall not be entitled to any ofthe- abo- 
vg travelling expenses, when the party applymg for 
the certificate phall citer to convey him to the spot 
and defrây them, nor when the picper jaities are 
brough tothe Rëgistry office to give the information 
required by law. 



32 

t The day is between 9 A M and 3 P M that is to say 
six hours of marchfor a day. 

10 For drafti ng any Aiïidavit *®bordinor to Form C 
annexe;! to the above 36th chapter, audadaiiniaterino' 
the oath, whether in the Registre office or elsewhere 3 , 
ftfty ceuts 50 

The sarne fées that are allowed by the l05th section 
of the above 37tli chapter, that is to say : 

11 For the filling, entry and régi s t ration of every 
mémorial to be registered, jifiy cents 50 

12 For ro^istering at fnll length any deçà, conve- 
nance, will or document, ftfty dents /... .".... 50 

13 For every certiricate or eopy, or othêr writing, 
rebuired to be don*» by tha Registrar, fifty teints 50 

The mords " othtr mriting " must be unïerstood for 
each entry m%de at the margin of the register by virtue 
'>/ an acquittance, transfer &c or any oth&r writing gi- 
oen ander the signature of the Registrar, and the mords 
<c eoery certificats " mean théorie that mustbe rmt »n 
each registered document as well as M oiker certifie \te 
asJcedfor., 

14 If the words contained in any of the documenta 
mention ed in thethree preceding Items exceed four 
hundre 1, th a n after the rate of ten cents a Iditional for 
every nundred vvords over ni above the first four 
hundred . i .) 

Each additionnai fraction ab >ve the last 100 icirds 
must reck no w for 10 3 words. 

15 For every search in the Registry Office*, if the na- 
ines ofthe parties to the deed or instrument to be 
searched for are given, tweniy cents 20 

18 For every search in the Registry Qifice, if the 
liâmes ofthe parties to the deed or instrument to be 
searched for are not given, forty cents 40 

Where the afficial PI m? an l books of références are 
in force the names not being gioen the Registrar will 
change according to this article. 

17 For the entry ofthe discharge and extinction of 
hypothe.is efïectedby the registration of a Sheriffdeedof 
sale, sale in Bankruptcy Judment of ratification of title 
or judicial adjudication by forced Licitation, made in the 



33 



margin of the Regiater ipect to the Entryof ex- 

iinguishedhypothecs, conformably to the dispositions 
bf sections 2 and 3 of ; incia] Act 25, Tic. Chp 

11, if there are not m : x Bntries to be made 

and if there are mort I 

ail the necessary searcl eomprised in eaéh case 

T.iat is if a person wants to hnow if a such a Shé- 
rifs sale Se lias been régi ttereâ, 

18 For a certificate o itrationof every She- 
toffVDeedofeale,salein Bankruptey, Judgment of 

Ratification of TUle, or judjeial adjudication by forced 
Licitation andofthedischi rge and extinction ofhypo- 
thees effected by tta registration of such Sheriif's 
Deed of sale, d?e without regard to the number of 
words in every such certificate. 

19 To receive the addresses ofcreditors accordin^ 
to 41 Kic. ch. 15 ° 
out of whïch Jifly cents will be remïtted to the Sheriff 
wnen he asked the addresses. 



40 

80 



51 

1 00 



• [Résidence] 

[Résidence] 
Marieville Avril 1879. 



H. St.GtiBMAW 

Psd. A R. P. Q. 

St. Hyacinthe 
H. E. POVLiN 
Ser Tr. A. R. P. Q, 
Marieville. 



i